Attaques contre le JDR


Une fois n’est pas coutume, je vais parler sur ce blog de quelque chose de différent du générateur et de l’univers 40K.

Un article paru récemment sur un site chrétien met en cause le JDR, comme « activité du malin » et autres qualificatifs aussi stupides…

Je ne ferais pas l’effort de répondre à la cruche qui a mis cette article, d’une part parce que d’autres l’ont déjà fait, d’autre part part ce qu’elle ne lirait pas ma réponse, et même si elle prenait le temps de le faire, la teneur des propos de son article me laisse à penser qu’elle se contenterait de déformer mes propos pour coller à son « prêche ».

Je ne mettrais pas ici le lien vers l’article en question, il a déjà reçu assez de pub comme ça. Ce qui est frappant, c’est que ce genre d’intégriste de la foi est le premier à prêcher pour la paix et la tolérance, tout en faisant preuve d’un manque flagrant de cette tolérance face à quelque chose qu’ils ne comprennent pas. Il n’est bien sûr pas question pour moi de remettre en cause la foi des autres, qui est et doit rester quelque chose de personnel, ni d’amalgamer l’ensemble de la communauté chrétienne à ce genre de personne…

On retrouve pèle-mêle dans l’article des traductions et interprétations foireuses sur les titres de jeux (mention spéciale à « Hérésie noire (thème : ténèbres du 41è millénaire) »), des affirmations de faits sans preuve (car inexistants), de conclusions sans rapport avec ce qui vient d’être énoncé…

Petite citation (tirée de l’article, sans aucune déformation) :

Ce qui me frappe dans les jeux de rôle c’est que, même s’il y a le choix des arrières-plans, il semble que l’organisateur privilégie souvent les mondes très sombres, où le participant est défié à « survivre », face à des créatures souvent toutes plus horribles, méchantes et vicieuses les unes que les autres, et qui ont pour point commun de toutes lui vouloir du mal. Ça ne vous rappelle rien ?

Pour moi ça sonne « démoniaque » voire même « diabolique » : Tant pis, j’ose les mots. J’ajoute que le jeu se passe pratiquement toujours la nuit, quand les ténèbres recouvrent la terre …

Oui, les JDRs ont souvent des univers où il faut survivre. Un monde de bisounours où rien ne se passe n’aurait quand même pas beaucoup d’intérêt, en terme de jeu. C’est comme écrire un roman où il ne se passe rien… Et donc quoi ? Il faut survivre en combattant des « créatures horribles », pourquoi pas, et donc ça sonne « démoniaque voire diabolique ». De quoi ? Il est où, le lien ? C’est complètement stupide !!! Et c’est pas fini, puisque « le jeu se passe pratiquement toujours la nuit ». Ah bon ? Excepté Vampire où c’est un peu une obligation (sous peine d’avoir des séances très très courtes), le moment de l’action n’est pas vraiment un élément déterminant. Tout l’article étant de cette teneur, ça laisse songeur quant aux capacités d’analyse de l’auteur…

Cet article a manifestement mis en émoi une partie de la communauté rolistique, sans doute encore traumatisé par le double épisode « Cimetière de Carpentras / Mireille Dumas » des années 90, puisqu’un certain nombre ont pris la peine de répondre à son article (pas toujours de manière très fine, pour certains), se faisant même censuré sur le site en question, mais aussi (et surtout) de créer des articles en forme de « droit de réponse » (qui ne seront évidement jamais lus par l’auteur incriminé, faut pas trop en demander), d’envisager des recours en justice pour diffamation et de créer une page Facebook de soutien à notre loisir.

Celle-ci, nommée « Debout les rolistes », vise selon sa page

à centraliser vos réactions de ras-le-bol face aux diffamations de tout ordre sur la place publique.

Honnêtement, je ne sais pas s’il faut s’inquiéter de ce genre d’article, si c’est un acte isolé, déplorable mais dérisoire, ou si c’est le signe d’un mouvement plus général à l’encontre de notre loisir, ce qui serait assez dramatique, pour les clubs qui ont parfois du mal à se faire prêter des salles et pour les acteurs économiques (boutiques et éditeurs) de ce milieu déjà fragile…

Quelques liens en vrac pour complèter tout ça :

La page Facebook de Debout les rolistes : https://www.facebook.com/pages/Debout-les-R%C3%B4listes/364747930240605

La lettre ouverte de L. Rambour : http://laurentrambour.blogspot.fr/2012/05/topchetienscom-attention-danger.html

La « contre-attaque » de Saint Epondyle : http://saint-epondyle.net/blog/2012/05/27/contre-attaque/

La réaction de M.-A. Pezin : http://mindtrix-asso.fr/aux-armes-rolistes/

Mise à jour du 02/06/2012 : Quelques liens supplémentaires :

Sans doute le meilleur témoignange qu’une non-roliste peut-apporter : https://www.facebook.com/notes/claude-figu%C3%A8res/je-ne-suis-pas-r%C3%B4liste-mais/387420467966052

La réaction d’Alias, qui prône une non-réaction (les commentaires sont également intéressants) : http://alias.codiferes.net/wordpress/index.php/petit-traite-de-surmiediatisation-a-lusage-des-rolistes/

Et enfin, la réaction de la FFJDR, qui demande un droit de réponse : http://www.ffjdr.org/la-federation-francaise-de-jeu-de-role/actualites-de-la-fede/droit-de-reponse-de-la-ffjdr-en-reaction-a-un-dossier-publie-par-le-site-topchretien


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :