Ajout de données : les armes


Pour le moment, cette section n’est valable uniquement que pour Dark Heresy et Deathwatch. Mais Rogue Trader est  prévu

Les données persos se placent dans le fichier « Data\nom_du_jeu\50 – perso.xml »

Il n’est pas vraiment nécessaire d’expliquer à quoi servent les armes. Cet article va s’attacher à expliquer comment s’utilisent ces données.

Bien que les données puissent être rentrées à la main, il est conseillé d’utiliser l’outil de gestion des Armes…

Emplacement des données :

Toutes les armes ajoutées doivent se retrouver à l’intérieur d’un tag « <armes> » (qui se termine donc par « </armes> ») :

<armes>

<arme id= »01-arme01″ nom= »arme combinée de l’astartes » genre= »distance » type= »armes à bolts » groupe= »base » portée= »100″ modes= »c/2/4″ dégâts= »2d10+5″ type_dégâts= »x » pénétration= »5″ autonomie= »28″ rechargement= »1″ attributs= »déchirante » poids= »25″ bonus_bf= »0″ réquisition= »15″ condition= »renom;respecté » description= »une arme combinée est en réalité composée de deux armes qui n’en font qu’une. voir deathwatch p.144″ />
<arme id= »01-arme02″ nom= »bolter de l’astartes (godwyn) » genre= »distance » type= »armes à bolts » groupe= »base » portée= »100″ modes= »c/2/4″ dégâts= »2d10+5″ type_dégâts= »x » pénétration= »5″ autonomie= »28″ rechargement= »1″ attributs= »déchirante » poids= »18″ bonus_bf= »0″ réquisition= »5″ condition= »- » description= »le bolter est l’arme de base des arsenaux de space marines. voir deathwatch p.146″ />

</armes>

Il faut placer une arme par ligne. Chaque entrée commence par « <arme » et se termine par « /> ». C’est une notation abrégée qui permet de rentrer un enregistrement par ligne, mais il aurait tout à fait été possible d’utiliser des balises complètes.

Détail d’un enregistrement :

Chaque valeur de champ doit être entourée de guillemets

<arme id= »01-arme01″ nom= »arme combinée de l’astartes » genre= »distance » type= »armes à bolts » groupe= »base » portée= »100″ modes= »c/2/4″ dégâts= »2d10+5″ type_dégâts= »x » pénétration= »5″ autonomie= »28″ rechargement= »1″ attributs= »déchirante » poids= »25″ bonus_bf= »0″ réquisition= »15″ condition= »renom;respecté » description= »une arme combinée est en réalité composée de deux armes qui n’en font qu’une. voir deathwatch p.144″ />

id : l’id est l’identifiant unique de l’enregistrement. La syntaxe est {numéro de l’extension, 50 si c’est perso} – (moins) « arme » {numéro, libre mais préférablement croissant, commençant par un 0 si inférieur à 10}

nom : le nom de l’arme. Pas besoin d’être unique

genre : il n’y a que deux valeurs possibles : « corps à corps » ou « distance »

type : N’importe quel type peut être indiqué, mais il ne sera alors pas « filtrable » dans l’outil de gestion des armes. Les types reconnus sont : « armes à bolts », « armes à décharge », « armes énergétiques », « armes exotiques », « armes de force », « armes à fusion », « grenades et missiles », « armes lance-flammes », « lanceurs », « armes laser », « armes à munitions solides », « armes à plasma », « armes primitives », « relique », « armes traditionnelles » et « armes tronçonneuses »

groupe : le groupe auquel est rattaché l’arme, qui conditionnera le talent à posséder pour utiliser correctement l’arme. N’importe quel groupe peut être indiqué, mais il ne sera alors pas « filtrable » dans l’outil de gestion des armes. Les groupes reconnus sont : « base », « corps à corps », « jet », « lourde », « montée », « poing » et « aucun » (exemple : les missiles).

portée : en règle générale, c’est un entier qui représente la portée de l’arme. « – » (moins) pour une arme de corps à corps

modes : les modes de tir de l’arme. La première indication est le mode au coup par coup : « – » pour rien (comme les armes de corps à corps et les armes entièrement automatiques), « c » pour une arme à distance « normale ». Les indications suivantes sont respectivement les modes semi-automatiques et automatique. Chaque mode est séparé par un « / »  est est obligatoire pour une arme à distance. Une arme de corps à corps sera donc notée « -« , une arme ne tirant qu’au coup par coup sera notée « c/-/- » et une arme automatique sera notée « c/x/y », où x et y sont les valeurs associées au mode.

dégâts : les dégats de l’arme tels qu’indiqués dans les livres de règle, de la forme xdy +/- z (remplacer x,y et z par les valeurs appropriées). Exemple : « 2d10 », « 3d5-1 », « 1d10+4 »

type_dégâts : le type de dégâts tels qu’indiqués dans les livres de règles. Les types de dégâts gérés sont : « -« , »* », »E », »I », »P », »X » soit respectivement « rien », « variable » (ex les lanceurs, dont le type de dégâts dépend de la munition), « énergétique », « impact », « pénétrant », « explosif »

pénétration : un entier donnant la valeur de pénétration de l’arme

autonomie : un entier représentant le nombre de coup que l’arme peut tirer. « – » pour les armes de corps à corps.

rechargement : le nombre d’actions que demande l’arme pour être rechargée. « – » pour les armes de corps à corps, « 1/2 » pour une demi-action, « spécial » pour les modes de rechargement particuliers (armes digitales…)

attributs : la liste des attributs de l’arme, séparés par un « / ». Les attributs gérés sont « acérée », « champ énergétique », « commotion », « décharge », « déchirante », « défensive », « détraquante (x) », « dévastatrice (x) », « dispersion », « encombrante », « équilibrée », « fiable », « fulgurante », « fumigène », « gyrostabilisée », « immobilisante », « impitoyable (x) », « jumelée », « lance-flammes », « mal équilibrée », « précise », « primitive », « recharge », « sanctifiée », « surchauffe », « toxique », « volatile » et « zone d’effet (x) », où « x » est à remplacée par la valeur désirée.

accessoires : la liste des accessoires par défaut de l’arme, séparés par un « / ». Les accessoires gérés sont « accessoire de combat de l’astartes (mono) », « accessoire de combat de l’astartes (tronçonneuse) », « anticipateur de mouvement », « antigrav de la deathwatch », « lunette télescopique », « percuteur mag dipôle », « sélecteur de tir », « silencieux », « support de bras », « viseur à pointage laser » et « viseur traqueur »

poids : le poids de l’arme…

bonus_bf : le bonus supplémentaire de force appliqué à l’arme. « 0 » en tant normal, « 1 » pour les armes où il faut l’ajouter une fois de plus (comme les gantelets énergétiques), « -1 » pour les armes de corps à corps où il ne faut pas l’ajouter

qualité : la qualité « par défaut » de l’arme. Dans Deathwatch, les 3 qualités possibles sont « moyenne », « exceptionnelle », « de maître ». Paramètre optionnel, s’il n’est pas précisé, la qualité sera « moyenne »

réquisition : Deathwatch uniquement. La réquisition nécessaire pour obtenir l’arme.

condition : Deathwatch uniquement. Les conditions à remplir pour obtenir l’arme. Chaque condition est séparée par un « / » (ou par un « || » si seulement l’une des conditions de chaque côté du séparateur doit être remplie), et chaque détail de condition est séparée de son type par un « ; ». Les types possibles sont « chapitre », « renom » et « spécialité », et il est possible de mixer les conditions.

Le chapitre permet de limiter l’accès à l’arme à un chapitre particuliers. Les chapitres gérés sont « black templars », « blood angels », « dark angels », « space wolves », « storm wardens » et « ultramarines »

Le renom permet de limiter l’accès à l’arme à un niveau de renom minimal (qui traduit le score de renom du personnage). Les niveaux de renom sont « initié » (de 0 à 19), « respecté » (de 20 à 39), « distingué » (de 40 à 59), « célèbre » (de 60 à 79) et « héros » (de 80 à 100)

La spécialité permet de limiter l’accès à l’arme à une spécialité. Les spécialités gérées sont « apothicaire », « archiviste », « marine d’assaut », « marine devastator », « marine tactique », « techmarine »

Exemples : « – » (aucun condition), « chapitre;black templars/spécialité;apothicaire » (seul un apothicaire des Black Templars aura accès à l’arme), « renom;héros||chapitre;dark angels » (le personnage doit soit avoir un niveau de renom « héros », soit appartenir aux Dark Angels), « renom;respecté||chapitre;blood angels/spécialité;archiviste » (seul un archiviste avec un renom de niveau « respecté » minimum ou Blood Angels (de n’importe quel renom) aura accès à l’arme)…

Le  « / » (« et ») est prioritaire sur le « || » (« ou »). Si une condition est obligatoire dans un « || », il faut alors la faire suivre du séparateur « ++ » (au lieu de « / », par exemple «  »renom;héros++spécialité;techmarine||chapitre;space wolves », c’est à dire « un techmarine de renom héros » ou « un space wolves, quelque soit son renom ou sa spécialité »)

description_perso : un texte libre relatif à une arme particulière. Paramètre optionnel, normalement pas utilisé dans la définition d’une arme.

description : un texte libre au choix

Retour au sommaire des données


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :