Ajout de données : les mondes


Cette section est valable uniquement pour Dark Heresy.

Les données persos se placent dans le fichier « Data\nom_du_jeu\50 – perso.xml »

Les mondes sont l’origine du personnage, ce qui détermine la base de ses caractéristiques… Cet article va s’attacher à expliquer comment s’utilisent ces données.

Emplacement des données :

Tous les mondes ajoutés doivent se retrouver à l’intérieur d’un tag « <mondes> » (qui se termine donc par « </mondes> ») :

<mondes>

<monde id= »01-monde01″ nom= »hors-monde » type= »01-type_monde01″ effet= »car;base_cc;+20/car;base_ct;+20/car;base_f;+15/car;base_e;+20/car;base_ag;+20/car;base_int;+20/car;base_per;+20/car;base_fm;+25/car;base_soc;+20/car;blessure;+6/comp;langue (dialecte spatial);1/trait;bonne fortune/trait;bourlingueur de l’espace/trait;habitant de l’espace/trait;mauvaise réputation » destin= »1-4;2/5-8;3/9-10;3″ description= »nés dans les immensités ténébreuses qui s’étendent entre les étoiles, les hors-monde forment une étrange communauté de marginaux, d’étrangers et d’individus de mauvaise réputation. voir dark heresy p.14″ />
<monde id= »01-monde02″ nom= »monde impérial » type= »01-type_monde02 » effet= »car;base_cc;+20/car;base_ct;+20/car;base_f;+20/car;base_e;+20/car;base_ag;+20/car;base_int;+20/car;base_per;+20/car;base_fm;+20/car;base_soc;+20/car;blessure;+8/trait;bienheureuse ignorance/trait;croyant et pratiquant/trait;hagiographie/trait;origines supérieures » destin= »1-4;2/5-8;2/9-10;3″ description= »l’imperium comprend une étourdissante variété de mondes. la palette est immense, depuis les sociétés démocratiques et hypertechnologiques jusqu’aux mondes médiévaux dont la population ne vaut guère mieux qu’un troupeau de bêtes de somme. voir dark heresy p.16″ />

</mondes>

Il faut placer un monde par ligne. Chaque entrée commence par « <monde » et se termine par « /> ». C’est une notation abrégée qui permet de rentrer un enregistrement par ligne, mais il aurait tout à fait été possible d’utiliser des balises complètes.

Détail d’un enregistrement :

Chaque valeur de champ doit être entourée de guillemets

<monde id= »01-monde01″ nom= »hors-monde » type= »01-type_monde01 » effet= »car;base_cc;+20/car;base_ct;+20/car;base_f;+15/car;base_e;+20/car;base_ag;+20/car;base_int;+20/car;base_per;+20/car;base_fm;+25/car;base_soc;+20/car;blessure;+6/comp;langue (dialecte spatial);1/trait;bonne fortune/trait;bourlingueur de l’espace/trait;habitant de l’espace/trait;mauvaise réputation »destin= »1-4;2/5-8;3/9-10;3″ description= »nés dans les immensités ténébreuses qui s’étendent entre les étoiles, les hors-monde forment une étrange communauté de marginaux, d’étrangers et d’individus de mauvaise réputation. voir dark heresy p.14″ />

id : l’id est l’identifiant unique de l’enregistrement. La syntaxe est {numéro de l’extension, 50 si c’est perso} – (moins) « monde » {numéro, libre mais préférablement croissant, commençant par un 0 si inférieur à 10}

nom : le nom du monde. Pas besoin qu’il soit unique, mais il y a alors risque de confusion.

type : l’id du type de monde auquel appartient l’origine (certaines carrières ou promotions alternatives ne sont prenables que pour certains types de monde). Les types de monde actuellement reconnus sont « hors-monde », « monde impérial », « monde-ruche » et « monde sauvage », et leur id est donc « 01-type_monde01″, « 01-type_monde02″, « 01-type_monde03″ et « 01-type_monde04″

effet : les effets qu’apporte le monde, à commencer par les modificateurs de base des caractéristiques, les points de blessures apportés, les éventuels compétences ou talents reçus, ou encore les traits qui s’appliquent. Cette section utilise la nomenclature du programme.

destin : le nombre de points de destin avec lequel le personnage démarrera. Chaque groupe de seuils est séparé par un « / », puis pour chaque groupe la syntaxe est « seuil_min »-« seuil_max »; »modificateur d’âge ». Les seuils sont compris entre 01 et 10.

description : un texte libre au choix

Note : dans le livre de base de Dark Heresy, des seuils sont donnés pour la détermination aléatoire des mondes. Ils n’ont pas été inclus ici, car ils apportaient des contraintes supplémentaires : avec l’extension Traité Inquisitorial, ces seuils changent. Il aurait donc fallu redéfinir ces mondes dans les données du TI puis vérifier que chaque monde était unique (et de supprimer les éventuels doublons). C’est une contrainte supplémentaire que je n’ai pas jugé utile de reporter dans ce programme).

Retour au sommaire des données


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :