Le Chasseur d’Âmes


Détails :

Auteur : A. Dembski-Bowden

Catégorie : Trilogie Souldrinkers

Nombre de  pages : 416

Traduction : Gilles Chassignol

Paru en VF en octobre 2012 chez Black Library / Paru en VO en février 2010

Sur le reclusiam : critique de Drystan

Mon avis :  

Talos est le sergent non-officiel de la Première Griffe, une unité de la 10ème Compagnie de la VIIIème Légion, les Night Lords. Ses visions lui valent le respect de certains de ses pairs, comme il avait celui de son primarque, mais le plus souvent c’est l’inimité qui se dégage de ses frères de bataille. Privés de leur primarque, la Légion des Night Lords se meurt lentement. Ayant rejeté l’Imperium qu’ils considèrent les avoir trahi, mais rejetant également les Dieux du Chaos, ils ne sont pas en mesure de prospérer comme d’autres ont pu le faire, et ils se voient obligés de piller les champs de bataille pour maintenir un certain niveau d’équipement. Cette lente dégradation fait des Nights Lords une légion morose, où de plus en plus s’abandonnent aux dons que leur offre les Puissances de la Ruine. Déchirés par les conflits internes, cette légion désunie n’en représente toute de même pas moins une force terrifiante sur le champ de bataille. Mais alors que la Légion se met au service du Maître de Guerre, de profondes dissensions resurgissent au sein de la 10ème Compagnie, qui pourrait bien voir arriver plus rapidement que prévu sa fin… ou son renouveau.

Personnellement, je suis plutôt axé sur les Space Marines loyalistes, trouvant les légions passées du côté du Chaos plutôt peu intéressantes. Ce roman pourrait bien me faire changer d’avis… On suis ici une légion qui est en pleine décrépitude, dont les effectifs sont dramatiquement bas, qui ne peut compter sur le soutien de l’Imperium, puisqu’ils sont déclarés hérétiques, mais non plus sur les autres forces du Chaos, les méprisant pour s’être abandonnés au Chaos… tout en comptant dans leurs rangs des Marines qui ont eu même cédé à la facilité des dons des Dieux Sombres… Ils sont donc dans une situation paradoxale qui va mettre énormément de tension entre les membres de la Légion. Les deux personnages principaux sont un Marine, Talos, dont le don de double vue est perçu de manière contrastée par ses frères, et son esclave humain, Septimus, à la fois pilote, artificier… et guide pour le nouvel esclave… Mais on rencontre également Abaddon le Fléau, le Maître de Guerre des forces chaotiques et surtout, par le biais de rares flashbacks, Konrad Cruze, leur défunt primarque…

Et dire que ce roman n’est que le premier d’une trilogie…

On en parle aussi sur Vox Ludi et sur le Black Librarium


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :