Salamander


Détails :

Auteur : N. Kyme

Catégorie : Trilogie du Tome de Feu

Nombre de  pages : 447

Traduction : Julien Drouet

Paru en VF en mai 2012 chez Black Library / Paru en VO en septembre 2009

Sur le reclusiam : critique de Maestitia

Mon avis :  

Originaires du monde volcanique de Nocturne, les Space Marines du chapitre des Salamanders sont conduits par une ancienne prophétie jusqu’à une planète recelant de nombreux secrets. Ils y trouvent un avant-poste des Iron Warriors, mais celui-ci semble abriter bien plus que cette seule garnison. Une amère rivalité apparaît dans les rangs des Salamanders et leur endurance va être poussée jusqu’à ses limites. Les Salamanders vont-ils survivre assez longtemps pour découvrir la vérité sur ce monde et les révélations susceptibles d’ébranler leur chapitre jusque dans ses fondations ?

Il faut bien avouer que ce premier tome n’est pas le meilleur de la série. Le livre souffre de plusieurs défauts, dont le principal est, selon moi, les personnages principaux. Sans que ce soit de sa faute, pour ma part j’ai été assez perdu au départ entre les noms des personnages et les titres : Tsu’gan et Tu’shan, Maître de Forge, Maître de Chapitre… Pas toujours facile de replacer les bons noms avec les bons titres. Mais bon, c’est peut-être dû à ma mémoire de poisson rouge… Les clans sont clairement marqués : il y a d’un côté Dak’ir et Ba’ken, qui font furieusement penser à Uriel Ventris et Pasanius (le « leader » et son meilleur ami le colosse aux bonnes intentions), et de l’autre Tsu’gan et Iagon, dont le simple nom résume son destin… Mais le roman a aussi ses bons côtés, les rites des Salamanders sont intéressants, que ce soit les rituels qu’ils accomplissent ou les prophéties de Vulkan, leur Primarque disparu, les lieux sont variés, l’action plutôt bien dosées, et on sent qu’un plan dont on ne comprends pour le moment pas les aboutissants est en train de se mettre en place… Le roman fait pas mal référence à la nouvelle parue dans Héros des Space Marines, qui explique la profonde inimité entre Dak’ir et Tsu’gan.

On en parle aussi sur Vox Ludi et sur le Black Librarium

Salamander est suivi de Firedrake


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :