Firedrake


Détails :

Auteur : N. Kyme

Catégorie : Trilogie du Tome de Feu

Nombre de  pages : 415

Traduction : Philippe Beaubrun

Paru en VF en juin 2012 chez Black Library / Paru en VO en octobre 2010

Sur le reclusiam : critique de Maestitia

Mon avis :  

Elysius, le Chapelain des Salamanders, est fait prisonnier par les eldars noirs. Les Dragons Ardents de la 1ère Compagnie tentent une mission de sauvetage dont l’enjeu dépasse la simple survie du Chapelain. Celui-ci détient en effet la clef de tous les secrets enfouis sous le Mont Feu de Mort, secrets qui ne doivent en aucun cas être révélés au monde. Les Salamanders devront infiltrer le territoire de leurs ennemis et tenter de mettre fin à la menace xenos s’ils veulent découvrir les mystères contenus dans le Tome de Feu. Au même moment, l’Archiviste Dak’ir et son maître partent enquêter sur les intentions de leurs vieux ennemis, les Guerriers Dragons.

Il est étonnant de trouver une suite aussi différente du premier tome. Ce dernier était un peu poussif, bien que mettant beaucoup de choses en place tout en essayant de décrire les rites régissant le credo prométhéen (les Salamanders n’étant pas le chapitre le plus connu), et Firedrake est incontestablement plus dynamique. Dak’ir n’y est plus le personnage principal (bien que régulièrement présent au fil du tome), on perd donc un peu de ce côté « copie d’Uriel Ventris »… On a l’impression qu’il se passe moins de choses, moins de nouveautés, en tout cas, mais l’histoire générale se met bien en place, et on est très souvent en présence des grands héros du chapitre (Vulkan He’stan, le Maître de Forge, mais aussi les Firedrakes, les membres de la Première Compagnie)…

Quelques révélations dans ce tome, notamment sur le futur rôle de Dak’ir au sein du chapitre, mais aussi sur le rôle du Maître de Forge, son statut unique et la quête que lui et ses prédécesseurs ne cesseront jamais : la recherche des artefacts de leur Primarque Vulkan…

On en parle aussi sur Vox Ludi et sur le Black Librarium

Firedrake fait suite à Salamander


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :