L’Architecte du Destin


Détails :

Auteur : Recueil de nouvelles

Catégorie : Batailles de l’Astartes

Nombre de  pages : 416

Paru en VF en mars 2013 chez Black Library / Paru en VO en avril 2012

Sur le reclusiam : Critique de Priad

Mon avis :

Les space marines sont un rempart contre les ténèbres, mais sur de nombreux champs de batailles, ils ne sont qu’un pion sur l’échiquier du Tisseur de Destins. Depuis le monde maudit d’Ilissus jusqu’aux frontières même de l’OEil de la terreur, différentes factions s’affrontent et mettent en action le plan que l’Architecte du Destin a créé il y a des milliers d’années de cela. Mais malgré toute sa puissance, même lui ne peut prévoir toutes les issues possibles…

C’est donc un recueil de nouvelles que nous propose ici la Black Library, mettant en avant des auteurs que l’on a encore peu l’habitude de voir en VF.

La première nouvelle, écrite par S. Cawkwell (La Faille de Gildar) nous fait suivre une compagnie de Star Dragons en patrouille aux abords de l’Oeil de la Terreur, et qui, sous le commandement d’un Inquisiteur de l’Ordo Malleus, prend d’abordage le vaisseau connu sous le nom de Malédiction Eternelle, l’Inquisiteur étant persuadé qu’il peut bannir le démon qui a pris possession du vaisseau. Mais la mission ne va (évidemment) pas se dérouler exactement comme prévu. Ce format court convient pas mal à cette histoire de S. Cawkwell : il y a moins de détails à fournir, donc il est plus difficile d’y avoir un manque de cohérence. Au final, une histoire sympathique et plutôt sombre.

La seconde nouvelle, de D. Hinks, nous fait rejoindre le chapitre des Relictors, un chapitre qui est souvent considéré comme hérétique pour son utilisation d’artefacts xenos. Là aussi en mission auprès d’un Inquisiteur, ils sont à la recherche d’un sanctuaire perdu depuis l’aube de l’Imperium sur une planète aux mains de la Black Legion. Une histoire assez intéressante dans son traitement, plus « sale » que la précédente, où les Space Marines sont confrontés à leurs propres doutes… Néanmoins, on a un peu du mal à voir le lien avec le reste du bouquin…

La troisième nouvelle est signée B. Counter, dont assez peu de romans nous sont parus en français (Chevaliers Gris et La Galaxie en Flammes, ainsi qu’une contribution à l’écriture de Dark Heresy et Deathwatch). Le pitch de départ est assez simple, puisqu’il s’agit de l’affrontement entre un Techmancien des Iron Warriors, plus machine qu’humain, et un capitaine de leurs ennemis jurés les Imperial Fists (et leurs si discrètes armures jaunes), qui n’est autre que le capitaine de la première compagnie, Darnath Lysander… Tandis que les Iron Warriors font preuves de malveillance et d’utilisation de moyens retors propres aux légions du chaos, l’adversité qui leur est proposée va les déboussoler et les moyens employés par le capitaine Imperial Fists plutôt surprenants… Une excellente histoire, au traitement surprenant et aux tactiques plutôt inhabituelles.

La dernière nouvelle est signée J. French, un des nouveaux de la Black Library dont nous n’avons pas encore la chance d’avoir les romans en VF. Partant d’une situation classique (un chapitre SM, en l’occurence les White Consuls, intercepte une communication astropathique d’une station orbitale qui demande de l’aide), l’auteur nous propose un huis clos où le compte à rebours débouche sur rien de moins qu’un exterminatus ! C’est, à mon avis, la nouvelle qui est la plus en rapport avec le titre du recueil, malgré l’emploi un peu trop systématique du duo « Inquisition – Exterminatus », un peu cliché…

Ce recueil de nouvelle se distingue par l’emploi d’auteurs que l’on ne voit pas (encore) souvent, mais aussi par un certain manque de cohérence, le prétexte du Destin permettant de caser à peu près n’importe quelle histoire… A ce sujet, seule la dernière nouvelle remplit parfaitement son rôle.

On en parle aussi sur Vox Ludi et sur le Black Librarium.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :