Portés Disparus


Détails :

Auteur : Dan Abnett

Catégorie : Eisenhorn

Nombre de  pages : 31

Traduction : Sandy Julien et Dominique Lacrouts

Paru en VF en avril 2013 chez Black Library (ebook) / Paru en VO en mars 2011

Sur le reclusiam : Critique de Priad

Résumé :

Après les événements liés à l’affaire du Nécroteuque, l’Inquisiteur Eisenhorn se retrouve impliqué dans une complexe affaire de meurtres rituels sur la planète Sameter, et son enquête le mènera vers une terrible découverte.

Mon avis :

Situé entre Xenos et Malleus, soit les deux premiers tomes de la trilogie Eisenhorn, cette nouvelle raconte comment le célèbre Inquisiteur a perdu l’une de ses mains. Son enquête démarre suite à la découverte par les Arbitrators locaux de cadavres dont les corps semblent avoir été mutilés rituellement.

Autant dire qu’en une trentaine de page l’enquête, si elle est intéressante, est rapidement bouclée et mériterait d’être développée. C’est d’ailleurs tout le défaut de cette nouvelle : après avoir lu les tomes de la trilogie lors de leur sortie, retrouver Eisenhorn et ses acolytes est un vrai plaisir, et l’histoire est plaisante à suivre. Mais courte, beaucoup trop courte. Pas ou peu de fausses pistes pour dérouter l’équipe, pas de véritable retournement de situation…  et ce malgré une accroche plutôt excellente, où dès la première phrase, l’Inquisiteur annonce avoir perdu sa main sur Samater (planète où se déroule cette nouvelle, et qu’il s’apprête donc à relater). Cette main méritait mieux que 30 pages, aussi intéressantes soient-elles.

En bref, la qualité Abnett, mais pas la quantité…

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :