La Voie du Prophète


Détails :

Auteur : Gav Thorpe

Catégorie : Trilogie Eldar

Nombre de  pages : 416

Paru en VF en juillet 2013 chez Black Library / Paru en VO en août 2011

Sur le reclusiam : critique de Priad

Mon avis :

Les eldars sont une race ancienne et mystérieuse. Chaque individu consacre son existence à une Voie qui détermine ses actions et son destin. La peur d’un avenir incertain pousse Thirianna à choisir la Voie du Prophète, mais cette route pourrait bien la mener au coeur du royaume du Warp. Dans cet endroit étrange où naissent les démons, elle pourra apprendre à maîtriser les techniques qui lui permettront de démêler les fils du destin. Ses visions d’une menace pour le peuple eldar deviennent bientôt réalité, et les vivants devront s’allier aux morts dans un effort pour défendre le vaisseau-monde Alaitoc.

Second tome de la série La Voie de l’Eldar, ce roman n’est pourtant pas une suite de La Voie du Guerrier. Faisant preuve d’une certaine originalité, G. Thorpe nous propose de revivre la même histoire que le précédent volume, mais cette fois du point de vue de Thirianna. C’est une excellente idée, mais qui présente plusieurs corollaires négatifs ! Tout d’abord, le début et la fin du roman ressemblent fortement au premier tome, ce qui est normal puisque c’est la même histoire, mais celà donne quand même l’impression de relire le même livre. Ce problème se corrige néanmoins assez vite puisque chacun part explorer sa Voie dans son coin. Ensuite, l’histoire des deux autres protagonistes étant condensée, celle de Korlandril donne vraiment l’impression que c’est un gamin capricieux qui part bouder et suit la Voie du Guerrier par ce qu’il n’est pas content. Enfin, et c’est le même problème dans le tome précédent, Aradryan est vraiment survolé, une fois de plus. Il n’est pas seulement mysterieux, il est limite inconnu. Ce problème-ci sera évidement corrigé dans le troisième volume, la Voie de l’Errant, mais laisse pour le moment un goût d’inachevé.

Néanmoins, et c’est tout le paradoxe, ce même Aradryan est celui dont les motivations sont les plus claires : il veut voir ce qui se passe dans l’univers au delà de son vaisseau-monde, il choisit donc des voies qui correspondent à cette volonté. Les autres ont des motivations qui semblent beaucoup plus artificielles : Korlandril est en colère, il choisit la Voie du Guerrier. Admettons. Une nuit d’ivresse l’engageait à moins long terme, pour les mêmes résultats… Thirianna a peur de l’avenir de ses deux camarades, donc suit la Voie du Prophète… C’est un peu utiliser un Baneblade pour tuer une mouche. Une discussion franche avec chacun d’entre eux aurait eu de meilleurs résultats… Même si on sait pertinemment que la relation entre les trois eldars n’est qu’un prétexte pour nous faire découvrir certains aspects de la société eldar.

Cette société, justement, est elle aussi paradoxale : les eldars sont censés être une race ancienne et sage, mais aucun des protagonistes ne semble savoir parler franchement. Tout est tellement dans les non-dits et les analyses d’attitude qu’ils sont bien souvent à côté de la plaque… Assez étrange. Et horripilant (pas le livre, leurs manières !).

La grande force de ce roman, et par extension de cette trilogie, c’est l’étendue du portait de la société eldar que nous brosse G. Thorpe. On voit malgré tout une race intelligente, portée sur le bien commun mais sans étouffer les individualités. Chacun fait ce qu’il veut, par le biais des Voies, mais tous tendent vers la survie de leur Vaisseau-Monde, véritable leitmotiv à toutes leurs actions et motivations de tous les sacrifices (utiles) qu’ils auraient à faire, que ce soit de leur vie ou de l’intégrité de leur vaisseau-monde.

Bref, malgré certaines lourdeurs, cette trilogie reste indispensable !

On en parle aussi sur Vox Ludi et sur le Black Librarium.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :