Le Marteau et l’Enclume


Détails :

Auteur : James Swallow

Catégorie : Soeurs de Bataille

Nombre de  pages : 416

Traduction : Matthieu Le Rudullier et Philippe Beaubrun

Paru en VF en Aout 2013 chez Black Library / Paru en VO en novembre 2011

Sur le reclusiam : critique de Maestitia

Mon avis :

Les Soeurs de Bataille sont les plus fidèles servantes de l’Empereur, des guerrières terrifiantes, et les garantes de la pureté de l’Imperium. Quand l’avantposte de l’Église Sanctuary 101 subit une attaque, les Soeurs interviennent avec rapidité et efficacité. Mais elles se retrouvent confrontées à une terrible et ancienne race extraterrestre : les impitoyables Necrons. Alors que des vagues de créatures métalliques s’abattent sur le bastion Impérial, il devient évident que perdre cette bataille ne peut signifier qu’une seule chose : l’annihilation.

Le retour des Sœurs de Bataille !!! On retrouve avec plaisir Soeur Miriya et Soeur Verity, de La foi et le Feu, envoyées sur un bastion désolé d’une obscure planète. Toujours autant d’action, mais moins d’enquête au menu…
Ce roman me laisse partagé : c’est toujours agréable de suivre les Sœurs de Bataille, mais la menace qu’elles affrontent est un peu trop grosse pour elles (et pour à peu près n’importe qui, ceci dit), et le twist final est un peu gros. Néanmoins, les Nécrons sont une faction que l’on voit assez peu dans l’univers, et ce roman est l’occasion d’en apprendre beaucoup à leur sujet. C’est même la première rencontre officielle entre l’Imperium et les Nécrons.
A lire pour le sujet, mais à choisir, j’ai préféré La Foi et le Feu…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :